Presse :

« Ce récit de tauromachie est écrit à la première personne : c’est un jeune taureau qui raconte sa vie. » (Laurence Liban. Lire.)
« Mystère et secret de la tauromachie nous y sont dévoilés sans pour autant tomber dans le misérabilisme. » (Nous voulons lire.)
« Instructif, presque documentaire, ce court texte est passionnant. » (Je Bouquine.)

Gallimard, 2002.